Sélectionner une page

« D’abord ce sont des Français avant d’être des djihadistes ». Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, sur RMC le 29 janvier 2019.

130 djihadistes « français » détenus dans des camps en Syrie pourraient être rapatriés en France dans les semaines à venir. Le ministre de l’Intérieur a déclaré : “Tous ceux qui rentreront en France seront judiciarisés et confiés aux juges. Lorsque le juge estimera qu’il faudra les mettre en prison – et ce sera l’essentiel des cas – ils seront mis en prison.”

La place de ces fanatiques n’est pas en France. Combien de nouvelles recrues vont-ils faire en prison ? De combien d’attentats seront-ils responsables, directement ou indirectement ?

Il y a déjà plus de 1 200 personnes radicalisées dans les prisons françaises et plus de 500 écrouées pour terrorisme.

255 victimes du terrorisme islamiste en France ont déjà payé de leur vie le laxisme des gouvernements successifs. Il est grand temps de prendre les mesures qui s’imposent :

1- Déchéance de nationalité pour les djihadistes binationaux et interdiction d’entrer sur le territoire français

2- Laisser les djihadistes français purger leur peine en Syrie ou en Irak

Non au retour des djihadistes en France ! Je signe la pétition

Non au retour des djihadistes en France !